Comment fonctionne le système de santé Italien ?

Lorsque l’on s’expatrie quelque part, c’est bien connu il faut absolument se pencher sur le système de santé. Le système de santé Italie est un système fonctionnel propre du système santé global. Il est temps d’en apprendre un peu plus sur le système de santé Italien avec Expatis.

Comment fonctionne le système sociale Italie?

Le régime italien protège contre les maladies, l’invalidité, la vielle, le dès (survivant), le chômage, les accidents du travail, les maladies professionnelles et sert également les prestations familiales.

Tout comme en France, tous les travailleurs en Italie sont obligatoirement couvert par l’assurance sociale. Ils sont alors affiliés au régime général obligatoire (Assicurazione Generale Obbligatoria.)

En Italie, seul le régime de soins de santé est du type universel. Il protège également les travailleurs salariés du secteur privé contre l’ensemble des problèmes cités ci-dessusSeuls les travailleurs indépendants font l’objet de réglementations spécifiques.

Comment se finance-il?

Le système de santé italien est financé, comme en France, par les cotisations sociales versées par les employeurs et ceux qui sont assurés mais également par les impôts.

Le taux des cotisations peut varier en fonction du secteur de votre entreprise, du nombre de salariés et de leur qualité professionnelle. Les Italiens distinguent la cotisation pour l’invalidité, vieillesse et survivant nommé IVS faisant l’objet d’une cotisation globale repartie entre employeurs et salariés et les autres assurances sociales(maladie, maternité, chômages et prestations familiales.) Ces dernières prestations font parfois l’objet de réduction ou de suppression relatif au marché du travail appelé « réduction du cout du travail ». Dans 90% des cas, ces cotisations mineures sont gérées par l’employeur lui-même.

La couverture santé fournie par le SSN

Le service National de santé permet à l’ensemble des affiliés d’accéder gratuitement aux soins médicaux de base, qui sont :

  • Médecine générale,
  • Pédiatrie,
  • Soins obstétriques et gynécologiques (participation prévue pour les patients dont les revenus dépassent un certain plafond),
  • Soins dentaires,
  • Hospitalisation,
  • Certains médicaments et produits pharmaceutiques délivrés sur ordonnance.

N’oubliez pas que pour bénéficier des soins gratuits, il est nécessaire de se rendre dans un établissement conventionné auprès du SSN. Les autres prestations ne sont prises en charge que partiellement par le SSN. Malheureusement les délais d’attentes pour bénéficier du service public sont souvent très longs. Il est parfois indispensable de se tourner vers la médecine privée. Une consultation vous coutera entre 50 et 80€ avec un généraliste et jusqu’à 150 euros avec un spécialiste.

L’assurance maladie Italienne lorsque l’on est expatrié

La prise en charge de votre santé en Italie dépend bien évidemment de votre situation, de votre nationalité et de la durée de votre séjour.

Dans le cas ou vous êtes européen et vivez en Italie pour moins d’un 1 an

Il est impératif que vous demandiez la carte européenne qui vous couvera en cas de problèmes en cas de problème de santé. Elle se demande auprès de votre assurance-maladie avant votre départ. Vous pouvez également demander la CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie) en complément.

Dans le cas ou vous êtes détaché en Italie par votre employeur

Vous continuerez de bénéficier en Italie de la sécurité sociale Française. Mais il est également conseillé de souscrire à une assurance européenne, qui vous couvrira plus largement. (Problèmes dentaires, opérations…) Rendez-vous ici pour retrouver une liste d’assurance santé expatriée italienne.

Dans le cas ou vous vivez en Italie depuis quelques années

Vous êtes donc couvert par le SSN, mais il est absolument nécessaire de s’inscrire auprès de l’Agence Sanitaire Locale de votre lieu de résidence. Vous devez alors vous munir :

  • d’une pièce d’identité en cours de validité,
  • de votre numéro fiscal (codice fiscale),
  • d’un certificat de résidence,
  • de votre demande de choix du médecin traitant.

Vous recevrez alors votre carte d’assurance santé (Tessara sanitaria).

Comme expliqué précédemment, les délais d’attentes dans le secteur public sont parfois terriblement longs. Il est conseillé de souscrire une assurance expatriée pour pouvoir accéder à vos soins rapidement.

Le système Italien est compétent mais malheureusement, un peu surmené par le nombre de personnes à couvrir. N’hésitez pas à comparer les différentes assurances santé et demandez pas votre carte européenne pour un voyage en toute sécurité!

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire