Comment gérer sa santé à Singapour ?

Vous décidez de vous expatrier à Singapour, vous avez un logement, un travail, mais il est temps de parler de santé.

Le système de santé à Singapour

A Singapour, le gouvernement s’assure que l’accès aux soins soit garanti à l’ensemble de la population. Vous retrouverez à Singapour 10 hôpitaux publiques (gouvernementaux), 13 hôpitaux privés et un certain nombre de cliniques spécialisées.

L’Etat de Singapour est reconnu à travers le monde pour son excellence en matière de santé. Ce dernier fait parti du top cinq des pays où l’on vit le plus longtemps. De plus le taux de mortalité infantile est de trois naissances pour 1000.

Chaque citoyen Singapourien a pour devoir de cotiser pour prévenir d’éventuels problèmes de santé. L’argent non utilisé génère donc des intérêts.

Malgré tout, les soins coûtent extrêmement cher lorsque vous ne bénéficiez pas du système de santé Singapourien. La plupart des expatriés décident alors de se tourner vers une assurance médicale internationale.

Une affiliation au régime de santé singapourien est donc obligatoire pour les Singapouriens et les résidents permanents. Ils dépendent donc de trois systèmes de santé que l’on appelle communément les 3 M.

Les 3 M, cela consiste en quoi?

Médisave est un système d’épargne médical universel. Salariés et employeurs cotisent sur un compte épargne médical à hauteur de 7 à 9,5% du salaire mensuel de l’employé.

L’argent est transféré au Central provident fund (CPF). Il servira alors à contribuer aux frais de santé du titulaire et de sa famille.

Medshiled est un assurance santé optionnelle. Elle permet d’être couvert en cas de maladies graves ou les soins très onéreux (soin palliatif, opération). C’est un complément à Medisave.

Medifund est une assurance santé qui s’adresse aux plus démunis. L’Etat s’en sert pour palier aux dépenses des personnes qui ne pourraient pas alimenter une épargne Medisave.

Si vous décidez de vous expatrier de manière permanente et que vous obtenez le statut de résident permanent ; vous rentrez donc dans le régime des 3M.

Ne négligez pas l’idée que vous avez également la possibilité souscrire à une assurance santé privée (en lien avec Medisave). Cette assurance vous permettra de vous faire soigner dans des hôpitaux privés tout en étant remboursé.

Ces trois systèmes d’assurances santé s’adressent exclusivement aux locaux et aux résidents permanents.

Comment souscrire à une assurance santé lorsque l’on n’est pas résident permanent?

Lorsque vous n’êtes pas résident permanent, vous avez d’autres solutions à dispositif.

Vous ne bénéficierez pas des 3M mais vous avez la possibilité de souscrire auprès d’une assurance santé privée : une assurance locale ou une assurance santé expatrié. (Également appelée assurance santé au premier euro.)

Ne négligez pas les démarches que vous pouvez réaliser en France. Lorsque vous cotisez au régime français, vous avez la possibilité de souscrire à un autre type de couverture médicale : La Caisse des Français à l’étranger.

 

La santé pour les salariés ou travailleur indépendant?

Un travailleur français dont le siège social se situe en France, se rendant à l’étranger à sa demande, est alors détaché au vu de la sécurité sociale. Il est donc important de savoir avec précision votre statut.

Tout dépendra donc du contrat de travail que vous avez signé. Cela peut-être avec une société étrangère ou une société locale.

Mais il y a un autre régime de cotisation, qui lui est adapté aux non-Singapouriens travaillant sur leur sol. Il se nomme le Supplementary Retirement Scheme. Les employeurs et les employés peuvent donc y cotiser pour acquérir aux soins.

Où trouver des médecins français ?

Voici une liste non exhaustive de Médecins parlant français et exerçant à Singapour.

Médecine générale :

Dr NG Chi Kui,

  • GLOBAL MEDICAL CENTRE,
  • 163, Tanglin Road, Unit 03-07,
  • Tél : (+65) 67 37 12 23.
  •  Dr TAN Hooi Hwa,
  • The Ming Clinic,
  • Camden Medical Center,
  • 1 Orchard Boulevard, 04-1,
  • Tél : (+65) 62 35 81 66.
  •  Dr Vincent TAN,
  • Tanglin Medical Clinic,
  • 19 Tanglin Road, 06-16,
  • Tanglin Shopping Center,
  • Tél : (+65) 67 34 38 31 ou (hors heures d’ouverture) (+65) 63 33 55 50
  • Fax : (+65) 67 34 38 60.

Vous pouvez également trouver des ostéopathes, des psychologues, des kinésithérapeutes sur la liste de l’ambassade de France à Singapour.

Les couts médicaux ?

Les coût pour une consultation avec un généraliste vont de 40 à 100 SGD. (25 à 60 euros)

Pour une consultation dentaire, la visite de contrôle est généralement gratuite dans un centre de consultation spécialisé. Dans le cas contraire, comptez entre 20 à 30 SGD. (12 à 18 euros)

En matière d’opération médicales, les expatriés choisissent généralement le privé car les écarts de prix avec le public sont moindres. N’oubliez pas qu’il est impossible de bénéficier des subventions du gouvernement pour se faire soigner dans un hôpital public si vous n’êtes pas affilié à un régime de santé local.

Enceinte à Singapour?

Lorsque vous tombez enceinte à Singapour, il est relativement facile de trouver un obstétricien qui vous suivra le long de votre grossesse. La prise en charge est rapide à Singapour. (Une semaine environ)

Vous devez par contre rajouter les frais obstétriciens aux frais affichés par l’hôpital lors de votre accouchement. Le remboursement des frais dépendra donc de l’assurance santé que vous aurez contracté.

Lorsque votre bébé naitra sur le sol Singapourien, il est nécessaire de déclarer sa naissance à la section consulaire de l’Ambassade dans un délai de 30 jours après la naissance. Lorsque vous l’aurez déclaré, un passeport lui sera délivré avec un visa d’autorisation de séjour.

Vous devrez fournir :

  • Une preuve de la nationalité française du ou des parents : copie de la carte nationalité d’identité, copie de la carte d’enregistrement au Registre des Français établis hors de France, copie du décret d’acquissions de nationalité français…
  • Copie du certificat de naissance délivré par les autorités singapourienne
  • Originale du « Notification of live birth »
  • Livret de famille

Pour finir, est-il facile de vivre à Singapour lorsque l’on est handicapé ?

Singapour est un pays qui ne néglige pas les personnes à mobilités réduites ou handicapées. De nombreux endroits sont munis de rampes ou de larges portes pour permettre un accès facilité aux chaises roulantes.

 

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire