Comment se loger à Singapour ?

Vous souhaitez vous expatrier à Singapour, mais vous ne savez pas par où commencer pen matière de logement. Nous allons tâcher de répondre aux différentes questions qui peuvent survenir lorsque l’on souhaite s’expatrier à Singapour en matière de logement.

La situation immobilière à Singapour

Trouver un logement peut parfois être fastidieux. Mais il y a certainS facteurs que vous devez garder en tête pour correctement préparer votre installation.

La situation du secteur immobilier résidentiel à Singapour est singulière. Les habitants logent, en grande majorité, dans des appartements d’Etat. Ils y résident sous le statut de locataire et peuvent les obtenir au bout qu’un certains nombres d’années.

Après une hausse des prix en 2011, le gouvernement a pris une série de mesures pour endiguer cette dernière. La plupart des appartements sont spacieux avec des mentions comme « 2-bedrooms » ou « 3-bedrooms flat ». Ces appellations sont l’équivalent de nos 3 et 4 pièces en Europe. Ce type d’appartement rend donc les colocations plus abordables.

Vous trouverez trois types de logements à Singapour.

Il y a trois type de logement à Singapour, le studio, les appartements et les villa.

Studios

Se loger en  studio est possible à Singapour, mais votre choix risque d’être rapidement limité.  L’offre en matière de location est principalement axée sur les appartements et les villas. Les studios sont en réalité sous forme de T1. La chambre est donc séparée du salon et de la cuisine.

En rappel un T1 est une pièce principale avec une cuisine et une salle de bain, séparée par une cloison.

Appartements

Lorsque vous arriverez à Singapour, vous découvrirez deux types d’appartements : les logements en HDB (l’équivalent des HLM en France.) et les condominiums. Ces derniers sont des résidences privées avec piscine… On retrouve ce type de logements dans le centre-ville mais également en périphérie.

Les condominiums vous offriront des équipements tels que des piscines, des salles de sport… Les loyers sont compris entre 2000 et 20 000 SGD.
Pour un peu plus de précision, si votre condominium se trouve au centre ville, prévoyez entre 4,5000-6,000$. Dans le cas d’autres quartiers un peu plus excentrés (Serangoon, Bishan, ), prévoyez 2,800-3000$

Villas

A Singapour, on pourra distinguer deux grands types de villas : les villas traditionnelles et les villas coloniales (également appelées black and white).  Elles sont présentes à 5% dans la ville.

Les étrangers ne possèdent pas le droit d’acheter ces villas (hormis à Sentosa Cove) car elles appartiennent à l’Etat Singapouriens. Les citoyens et résidents permanents ont le droit de les acheter sous certaines conditions très strictes. (Inscription sur une liste d’attente, participation à une mise aux enchères.)

A ne pas négliger : Il existe des cités universitaires pour les étudiants qui seraient inscrits à l’université à Singapour.

Quelques conseils pour bien choisir son logement

Essayez de trouver un logement proche d’une station de métro, ou de votre lieu de travail. Compte-tenu du climat à Singapour, ne pas omettre de prendre en compte les fortes chaleurs et les pluies tropicales.

Le taux de criminalité est réduit à Singapour, mais prenez soin d’éviter certains quartiers, hauts lieux de la prostitution. (Geyland Roard, Orchard Towers, Cuppage Plaza…)

Vous trouverez des annonces sur ces différents sites :

Quelles sont les conditions de location ?

Lorsque le bail est au nom de l’entreprise qui prend en charge votre logement, pensez à vous munir de votre passeport ainsi que de « l’employment pass ».

Dans le cas ou le bail est au nom des locataires (à votre nom) munissez-vous de vos passeports, d’une carte de séjour ainsi que d’une attestation de votre employeur. Les propriétaires peuvent vérifier la régularité de votre situation afin de s’assurer une location sans risques..

N’oubliez pas… La caution, le bail et délais de préavis.

Lorsque vous décidez de louer un appartement dans n’importe un pays étranger, tous ces critères sont évidemment à prendre

La caution

Dans la plupart des cas, on vous demandera deux mois de caution. Lorsque vous décidez de passer par une agence immobilière, prévoyez de participer aux frais d’agence (entre un et deux mois de loyer) si votre loyer est inférieur à 2500 SGD/mois.

Le bail

Concernant le bail, à Singapour, il est établi sur deux ans. Il est possible dans certain cas de le raccourcir à 1 an ou de le renégocier. Ne négligez pas le fait que les agences acceptent rarement d’être flexibles sur ce point. À ne pas négliger, les baux d’un an de loyer sont plus élevés que ceux de deux ans.

Les délais de préavis

Concernant les délais de préavis, ils sont de deux mois. Vous devez en informer le propriétaire par lettre recommandée. Si vous quittez votre logement pour raisons professionnelles, il y a plusieurs critères que vous devez respecter.

Il est impératif que votre entreprise informe votre propriétaire par courrier  de votre éventuelle mutation  ou de la cessation de votre collaboration. Il vous faudra au préalable vous assurer, lors de la signature du bail, du consentement du propriétaire, concernant  la clause diplomatique.

Le loyer

Sans surprise aucune, le loyer sera plus élevé si l’habitation est en centre ville, près d’une école internationale ou proche d’une station de métro.

Singapour possède des quartiers résidentiels qui peuvent être plus adaptés aux expatriés :

  • Le cœur historique des expatriés : Tanglin Orchard
  • Les zones voisines du cœur historique, le long des axes Bukit Timah et Thomson road
  • Le quartier du Lycée français (Ang Mo Kio) moins onéreux.
  • East Coast, en vous rendant vers l’aéroport.

Les charges important critères à prendre en compte

Toutes les charges telles que l’eau, le gaz et l’électricité seront facturées par une société qui vous transmettra vos factures mensuellement.

Les logements disposent généralement d’appareils électroménagers, de plafonniers, d’un réfrigérateur, et de l’air conditionné. À vérifier lorsque vous contacterez un propriétaire.

Les charges peuvent être réglées en liquide, par carte NETS, par chèque, prélèvement automatique ou par internet Banking. La taxe d’habitation n’est pas à la charge du locataire sauf lorsque le bien immobilier n’est pas destiné a l’habitation.

Voila les principales informations que vous devrez savoir jusque vous décidez de chercher un logement à Singapour. Il est temps de vous lancer. C’est parti !

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire