Jeune au pair : un bon moyen pour découvrir un pays et ses habitudes

pair

Être jeune au pair, c’est avoir la possibilité de vivre dans un autre pays, de travailler son anglais et de voyager. On n’y voit que des avantages! Mais vous pouvez vite être perdu sur les procédures à mettre en place pour devenir fille au pair. Découvrez avec nous cette méthode populaire auprès des jeunes pour voyager.

Jeune au pair : Un système qui marche

Si vous avez entre 18 et 25/30 ans (selon les pays) vous pouvez partir en tant que jeune fille ou jeune garçon au pair dans un pays étranger. L’échange consiste à vivre dans une famille d’accueil qui vous assurera la pension complète avec la chambre et vous versera un peu d’argent de poche. En contrepartie vous devez  vous occuper des enfants qui vivent dans cette famille et des tâches ménagères. Votre séjour se déroule généralement sur une durée comprise entre 3 et 12 mois. La durée d’un placement ne peut pas durée plus de 1 an.

Durant cette période vous êtes considéré comme un membre de la famille (d’accueil) à part entière et vous travaillez entre 30 et 45 heures de travail par semaine selon les pays. Cette expérience vous permettra de progresser dans la langue du pays ou vous partez.

Les familles acceptent beaucoup plus facilement les jeunes filles au pair, que les garçons… Mais ne vous découragez pas, il existe des garçons au pair. Il vous suffira d’être plus persistant et de justifier de diplôme intéressant. (BAFA, diplôme de secouriste.)

Quand et combien de temps partir ?

Être jeune au pair est une formidable opportunité. Il est intéressant de faire un voyage de plus de deux mois, pour avoir le temps de vous imprégner de la culture, de développer la langue étrangère que vous pratiquez etc. Certains parents peuvent prendre des jeunes au pair pour une durée de 2 mois mais généralement les parents cherchent des étudiants pouvant travailler 6 à 12 mois avec eux.

Il est important de prévoir votre voyage plusieurs mois à l’avance. Pour certain pays, tels que les États-Unis, La Thailande, il vous faudra vous munir d’un visa de travail spécifique. Ce n’est donc pas un projet à prendre à la légère

Comment trouver sa famille d’accueil ?

Il est temps de se pencher sur vos recherches. Comment trouver votre famille d’accueil ? Grâce à une agence ou par ses propres moyens. Découvrez avec nous comment s’en sortir.

Les recherches en ligne

Il est tout à fait possible de trouver votre famille par votre propre moyen. Mais ce n’est pas chemin semé d’embuches, vous devrez donc faire attention lorsque vous vous lancez dans vos recherches. Il est important de définir avec la famille, le nombre d’enfants, d’heures travaillées et l’endroit de résidence. Posez-vous les bonnes questions. Est-ce près d’un arrêt de bus, à la campagne ?

N’hésitez pas à demander votre salaire dès le commencement pour ne pas avoir de très mauvaise surprise en arrivant sur place. Lors de votre entretien, préparez une liste de questions à poser à la famille, pour être sur du sérieux de vos futurs employeurs.

Les agences de placement

Le coût de ces agences de placement se situe entre 500 et 800€ pour une mission d’un an et de 200 à 400€ pour 3 mois. Il doit avoir un contrat de travail signé entre la famille et l’étudiant avant de commencer la mission.  De plus pour partir au pair les conditions à remplir varient selon le pays d’accueil. Pour les pays européen, vous devez parler la langue du pays  et partir au pair dans le but de progresser au niveau des connaissances linguistiques et culturelles. Dans les autres pays en règle générale, vous devez parler la langue du pays (connaissances de bases), posséder le permis et le bac (juste pour certains pays) et être inscrit dans des cours de langue une fois sur place.

C’est décidé vous partez en tant que jeunes au pair pendant votre année de césure. C’est fantastique ! Préparez correctement votre voyage et profitez de plusieurs mois à travailler avec des enfants tout en apprenant une langue étrangere. Bon courage!

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire