Préparer sa vie étudiante aux États-Unis

étudiante

Partir aux États-Unis est un grand projet, avec une multitude de sujets à gérer. Mais il est indispensable de préparer sa vie étudiante (logement, les activités, les cours…) pour profiter à fond de votre séjour aux États-Unis.

Se loger aux Etats-Unis : quelles solutions économiques pour un étudiant ?

Le logement est le sujet qui arrive en premier dans votre tête en matière d’expatriation. Se loger aux États-Unis peut rapidement devenir un réel trou dans votre budget, alors découvrez avec nous les différentes solutions s’offrant à vous.

Sur les campus Américains

Les campus Américains sont de véritables villes dans la ville. Vous pouvez trouver une multitude d’infrastructures sur des campus, banques, des salles de concerts, des cafés, des restaurants, une supérette… Les universités mettent tout en oeuvre pour tout donner à ses étudiants. Pas besoin de se déplacer en dehors du campus.

Retrouvez donc  des chambres en colocation, avec des douches, cuisines et des toilettes communes. Ces chambres universitaires sur les campus sont cependant très prisées, il est donc important de faire la demande dès que vous avez reçu votre lettre d’admission dans votre université américaine.

Ce type de logement dispose de moins d’intimité pour les étudiants mais est tout de même plus économique et permet de s’intégrer plus facilement au sein de l’université et de ses étudiants. Il est même possible que dans certains établissements il soit obligatoire de prendre une chambre sur le campus pour la ou les premières années. Renseignez-vous directement après avoir reçu votre lettre d’admission.

Les logements hors campus

Il est toujours plus facile de trouver votre logement sur place. Vous avez la possibilité d’aller voir vos appartements et de vérifier si tout est conforme aux photos.

Afin de faciliter votre recherche, les universités possèdent même des bureaux de logement hors campus qui vous proposeront des petites annonces.Vous pouvez choisir la colocation, qui permettra aussi de faciliter votre intégration ! Ce moyen peut rester assez avantageux économiquement parlant, du fait du partage des factures, de la nourriture… Il est tout simplement important d’avoir un esprit de colocation, ouvert et tolérant.

Retrouvez des sites spécialisés dans les logement hors campus, avec parfois la possibilité de trouver un colocataire:

Pour les logements hors-campus, un propriétaire vous demandera une attestation de bourse et un RIB, plusieurs lettres de références, un garant financier dans certains cas.

Les agents immobiliers

Vous pouvez faire appel à un agent immobilier, qui se chargera de vous accompagner dans votre recherche d’appartements. Ce genre de service n’est évidemment pas gratuit, comptez généralement la moitié de votre loyer pour rémunérer votre agent. Malgré ce cout supplémentaire, vous êtes généralement assuré de trouver un appartement dans un délai raisonnable sans mauvaises surprises.

Facebook à ne pas négliger

Le réseau social peut se révéler très intéressant en matière de logement. De nombreux expatriés créent des groupes Facebook pour se trouver des colocataires, ou pour tout simplement louer une chambre dans leur appartement. Retrouvez ici ou quelques groupes Facebook à intégrer pour y lire les annonces.

Le sport au coeur des préoccupations américaines

Les Américains aiment le sport et font tout pour nous le faire savoir. Vous pouvez retrouver des stades olympiques avec des piscines, des terrains de basketball et plus encore.

Chaque université a sa propre équipe sportive universitaire et elle en porte fièrement les couleurs. Pendant la saison sportive de football américain ou de baseball, les campus se transforment aux couleurs de leur équipe. Vous êtes alors transporté par l’esprit de votre université.

Comment se déroule les cours dans un campus Américain ?

Au sein du campus, chaque matière est gérée séparément. Si vous avez un problème dans une matière, rendez-vous directement auprès de la personne en charge.Par ailleurs investissez dans un « locker » (casiers en français) car ils ne sont pas donnés par l’université. Vous avez surement plusieurs livres à transporter entre vos différents cours dans des grands campus , un casier n’est donc pas à négliger.

Chaque classe a son propre nombre de crédit, correspondant aux nombres d’heures de cours par semaine. Si vous obtenez la note F à une classe, vous êtes malheureusement recalé avec l’obligation de recommencer toute votre année. Les universités Américaines proposent un grand nombre de classes, avec des horaires très flexibles. À vous de choisir ce qui vous correspond le mieux, le matin? Le soir ?

Les notes sont données en lettres, et le tout constitue le GPA, « Grade Point Average » ou moyenne générale, donnée quant à elle sur 5 :
A ou 4 points : Excellent ; B ou 3 points :  Au dessus de la moyenne ; C ou 2 points : Moyenne ; D ou 1 point : Sous la moyenne ; F ou 0 points : Failing – Ex : copie blanche, dans ce cas l’élève doit redoubler cette classe.

Le système de notation américain diffère totalement du système français. Les devoirs sont évalués grâce à des lettres et cela constitue le GPA « Grade Points Average ».

Retrouvez la liste des notations :

  • A : Excellent
  • B :Au dessus de la moyenne
  • C : moyen
  • D : Sous la moyenne
  • F : Failling, copie blanche, équivalent à un zéro avec l’obligation de repasser sa classe.

La sécurité sociale étudiante aux Etats-Unis

La sécurité sociale aux États-Unis n’est pas très développée et les coûts des soins sont bien plus élevés qu’en France. Le coût d’une consultation médicale de routine est deux voir trois fois plus élevé qu’en France. De plus, l’université vous demande de prouver votre couverture santé.

Il est donc nécessaire de souscrire à une assurance privée. Il est même possible que l’université dans laquelle vous êtes admis vous oblige à souscrire à l’assurance qu’elle propose, qui est souvent plus chère.

Il y a deux façons de souscrire à une assurance privée, en France ou aux États-Unis. En France, vous pouvez souscrire une assurance santé avec la CFE qui couvrira vos frais à l’étranger. Aux États-Unis, il existe deux assurances privées spécialisées pour les étudiants, qui sont recommandées par la NAFSA :

Afin d’effectuer vos démarches administratives, il vous sera nécessaire d’avoir en votre possession le « Social Security Number ». Sauf si vous partez aux États-Unis dans le cadre d’un stage, vous n’en aurez pas. Ce numéro vous sera très utile pour obtenir une assurance privée. Vous pouvez demander à votre université, plus particulièrement au Bureau des étudiants internationaux de vous en procurer un afin de pouvoir établir une souscription dans une assurance privée américaine.

Vous serez dans l’obligation de montrer votre solvabilité auprès des institutions médicales sur place si vous voulez être pris en charge. En effet, il est très fréquent qu’il vous soit demandé de payer vos frais de soins avant même d’en bénéficier !

Les institutions de santé américaines sont très vigilantes là-dessus, sachant que la première cause de difficultés économiques chez les Américains, est la difficulté à payer les frais de santé. Retrouvez ici notre article complet sur le système de santé Américain.

Ah la vie étudiante aux États-Unis… Un véritable dépaysement pour tous expatriés. Prenez quelques précautions avant de partir et appréciez le voyage !

2 COMMENTAIRES

  1. les universités américaines sont très exigeantes quant à l’assurance santé qui couvrira l’étudiant en semestre d’échange dans leur université. premium extension de chez EuropUSA est un contrat adapté pour les étudiants en universités américaines, il répond à 99% des exigences des universités. de plus, l’école ne l’accepte pas, vous êtes remboursé intégralement par EuropUSA.

    • Bonjour Marie,

      Merci pour vos informations, que nous allons rajouter à l’article.

      Bien Cordialement,

      L’équipe d’Expatis

Laisser un commentaire