Système de santé en Allemagne : comment ça marche ?

Le système de santé en Allemagne EXPATIS

Le système de santé en Allemagne est réputé comme étant l’un des meilleurs d’Europe. Financé par un système de contribution obligatoire, il est accessible gratuitement.

La caisse d’assurance maladie obligatoire publique (GKV)

La plupart des allemands sont affiliés à la caisse d’assurance maladie publique, la Gesetzliche Krankenversicherung ou GKV. L’affiliation à cette caisse est obligatoire pour les résidents en Allemagne ayant un revenu inférieur à 53.550 euros par an. Les cotisations d’assurance maladie publique sont basées sur un pourcentage du revenu et sont payées par l’employeur et le salarié.

Pour les plus hauts revenus, il est possible de se retirer du régime public pour dépendre intégralement d’une assurance privée (Private Krankenversicherung ou PKV). Il est également possible, comme en France, de souscrire à une assurance complémentaire santé tout en bénéficiant de la couverture du régime public.

Le système d’assurance maladie obligatoire GKV est administré par une centaine d’associations appelées Krankenkassen.

Le taux de cotisation est unique pour tous les cotisants : 15,5% du salaire brut annuel réparti entre l’employeur et le salarié.

La GVK offre une couverture de base pour les soins, les hospitalisations et une partie des soins dentaires. En revanche, les consultations chez les médecins privés, les hospitalisations dans les établissements privés, les traitements alternatifs ne sont pas couverts par la GVK.

Vous pouvez choisir dans quel Krankenkassen vous souhaitez vous inscrire, si cela n’est pas directement géré par votre employeur. Toutes les associations  se conforment aux règles gouvernementales mais certains taux de remboursement peuvent varier.

Comment s’inscrire à la caisse d’assurance maladie publique

Dès votre installation en Allemagne, vous devez vous inscrire à la  mairie de votre lieu de résidence (Einwohnermeldeamt). Une fois inscrit, il vous faudra obtenir un numéro d’assuré social ou Sozialversicherungsnummer. Le paiement de vos cotisations sociales permet de bénéficier des mêmes droits de santé que les ressortissants allemands et d’être couvert par la caisse d’assurance maladie publique.

N’oubliez pas non plus votre Carte Européenne d’Assurance Maladie, qui dispense l’avance de frais dans certains établissements publics de santé  sur le sol allemand.

Les « assurances santé » privées

Si vous remplissez les conditions nécessaires, il vous est possible de vous retirer du système public et de souscrire  une couverture de santé privée.

Ces assurances offrent une couverture plus large que l’assurance publique mais sont généralement plus chères. Vous pouvez choisir de vous retirer du régime public si vous êtes :

  • Employé et gagnez plus de 53.550 euros par an
  • Travailleur indépendant
  • Travailleur à temps partiel et gagnez moins de 450 euros par mois (2014)
  • Un professionnel indépendant
  • Un artiste
  • Un fonctionnaire

Le Hausarzt ou médecin généraliste

Les docteurs sont appelés Ärzte, le Hausarzt est l’équivalent du médecin généraliste. Vous êtes libre de choisir votre médecin traitant. La plupart d’entre eux parlent anglais, il existe également des médecins parlant français. Si vous voulez consulter un médecin généraliste francophone vous pouvez contacter :

  • Dr Christophe Marchand
  • Dr Liliane Becker
    tél : (030)451 48 05
  • Dr Jean-Claude Popot
    Bouchéstrasse 23, 12435 Berlin.
    Tél : (030) 534 84 00
  • Dr Maren Stadtlander
    Haupstastrasse 33-37, 22869 Schenefeld.
    Tél : (040) 83 09 93 34

Les hôpitaux en Allemagne

Les hôpitaux sont appelés Krankenhäuser. Il en existe trois catégories d’établissements hospitaliers:

  • Les hôpitaux publics (Öffentliche Krankenhäuser) qui sont gérés par les autorités locales et régionales
  • Les hôpitaux gérés par les églises ou par la Croix-Rouge allemande, appelés Frei gemeinnützige Krankenhäuser
  • les hôpitaux privés (Privatkrankenhäuser)

Comme en France, vous devez consulter votre médecin généraliste pour d’obtenir un rendez-vous chez certains spécialistes et être remboursé de la consultation.

Les hôpitaux les plus importants de Berlin :

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire