Toutes les formalités pour conduire, acheter ou importer son véhicule en Espagne

véhicule en Espagne

La voiture est un moyen de déplacement indispensable en particulier dans un pays aussi vaste que l’Espagne. Ainsi vous retrouverez dans cet article toute l’information pratique que vous souhaitez conduire, acheter ou importer un véhicule en Espagne.

Conduire en Espagne

Il est tout à fait possible de conduire avec votre permis français en Espagne grâce à la législation européenne en revanche vous ne pouvez pas conduire en Espagne pour une durée de plus de deux, vous aurez alors besoin du permis espagnol.

Pour un séjour de moins de deux ans

Les conditions pour conduire en Espagne si vous y restez moins de deux ans sont les suivantes:

  • Être âgé de 18 ans

Pour conduire en Espagne, il est nécessaire d’avoir 18 ans. Pour louer un véhicule, 21 ans. De nombreuses compagnies de location exigent en outre une ancienneté du permis de conduire d’un ou deux ans. Rappelez-vous également que pour pouvoir effectuer la location, vous devez posséder une carte de crédit.

  • Le permis de conduire en vigueur

Si vous provenez de l’un des pays membres de l’UE, de Suisse, de Norvège, d’Islande ou du Liechtenstein : vous n’avez besoin que du permis de conduire en vigueur. Si vous provenez d’un autre pays, vous devrez vous munir d’un permis de conduire international.

Vous restez en Espagne plus de deux ans

Pour le permis de conduire,  votre permis français est valable et vous permet de pouvoir circuler en Espagne. En revanche, si vous résidez en Espagne depuis au moins deux ans, vous devez échanger votre permis de conduire pour avoir un permis de conduire sous le modèle européen d’une durée de validité de 15 ans maximum (nouveau permis qui sont en train d’apparaître en France qui ressemble à une carte de crédit) pour pouvoir conduire un véhicule. Pour faire la demande de ce permis vous pouvez prendre rendez-vous sur ce site.

Lorsque que vous allez à votre rendez-vous, vous devez apporter 1 photo, votre permis de conduire actuel, votre passeport ou carte d’identité et votre justificatif de domicile le « padron ».

Importer son véhicule en Espagne

Pour importer votre véhicule en Espagne depuis la France il faut que vous ayez un numéro NIE, c’est en quelque sorte votre permis de résidence en Espagne. Par ailleurs vous allez devoir présenter une multitude de documents à la « jefatura de trafico » dont votre permis de conduire, carte grise, carte d’identité… Puis vous allez devoir par la suite faire un certificat de conformité européen, contrôle technique, impuesto de matriculacion (la somme à payer dépend du nombre de chevaux de votre véhicule) et la vignette.  Une fois ces démarches faites, vous devez prendre rendez-vous avec « trafico » sur le site internet ou au 060.

Acheter un véhicule en Espagne

Acheter une voiture ou un véhicule en Europe est aujourd’hui facile, les frontières de l’Europe permettant la libre circulation des biens et des marchandises. Les constructeurs doivent en outre adapter leurs prix en fonction du niveau de vie de chaque pays, du montant des taxes locales, etc.

L’immatriculation doit se faire dans un délai d’un mois après l’achat. Il faut fournir les pièces justificatives suivantes.

Les justificatifs administratifs

  • une pièce d’identité
  • un justificatif de domicile
  • une demande de certificat d’immatriculation
  • un justificatif de vente (soit une facture, soit un certificat de cession). Si ce dernier est en langue étrangère, il doit être accompagné d’une traduction en français effectuée par un traducteur agréé.
  • L’ancien certificat d’immatriculation (ce peut être un certificat CE comme le nôtre, soit un certificat d’immatriculation national, soit une pièce officielle de propriété prouvant l’origine du véhicule ou prouvant que le certificat d’immatriculation a été retiré)
  • Un contrôle technique datant de moins de 6 mois effectué dans un centre français.

Il faut également un justificatif fiscal :

Le quitus fiscal « 1993 VT REC » (il s’agit d’un certificat d’acquisition délivré par les services des impôts, on peut le faire faire dans l’agence du Trésor Public dont dépend votre résidence). Il faut fournir la facture d’achat ou le certificat de cession en français, le certificat d’immatriculation d’origine, une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

Et enfin un justificatif de conformité :

Vous devez alors fournir le COC (Certificate of conformity, ou certificat de conformité européen), délivré par le vendeur. Si le certificat n’est pas fourni, il faut alors demander une attestation d’identification à un type communautaire, à un concessionnaire ou au constructeur ou à son représentant en France. Attention, cette démarche peut être facturée, parfois cher (jusqu’à 180 €).

Vous disposez maintenant des informations principales pour conduire acheter, ou importer un véhicule en Espagne.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire