La démarche à suivre pour ouvrir un compte bancaire en Italie

compte bancaire La démarche à suivre pour ouvrir sans stress un compte bancaire en Italie EXPATIS

l’Italie possède un système bancaire peu performant. Une césure nette est toutefois à observer entre l’Italie du nord, proche des standards européens, et l’Italie du sud, où probablement le quart au moins de l’activité économique n’est pas déclaré. Ainsi, malgré son adhésion à l’Union européenne, l’ouverture d’un compte bancaire est plus complexe en Italie par rapport aux autres pays de l’Union européenne. Il est donc important d’être attentif à cet article qui vous donne les formalités pour ouvrir un compte bancaire en Italie

Ouvrir un compte bancaire en Italie

Il faut que la personne souhaitant ouvrir un compte soit présente (elle ne peut pas déléguer la tâche à une autre personne) avec les documents suivants :

  • Passeport
  • Numéro d’identification fiscale
  • Facture récente avec l’adresse de votre lieu de résidence
  • Carte de séjour ou preuve d’un emploi dans le pays

Lors de l’ouverture d’un compte bancaire, les banques offrent généralement une carte de débit gratuitement. En cas de perte de votre carte de crédit, vous devez immédiatement contacter votre banque pour bloquer la carte. En cas de vol de votre carte de crédit, vous devez vous rendre à un commissariat de police le plus proche afin de déposer une plainte et de faciliter les démarches administratives à faire par la suite.

Les banques les plus connues d’Italie

Il y a environ 800 banques en Italie, qui sont des banques commerciales, des banques d’affaires et des banques privées.

Banques traditionnelles

Le système bancaire italien compte de nombreux établissements, tant pour les entreprises que les particuliers, voici les principales banques :

  • Unicredit est la banque la plus importante d’Italie.
  • BNL (Banca Nazionale del Lavoro) : filiale de la BNP, cette banque couvre les activités de banque de détail, banque privée et banque d’affaires. La BNL, avec plus de 14 000 employés et plus de 2,5 millions de clients est la 6 ème banque italienne.
  • Banca Barclays Italia : filiale de la célèbre enseigne, la banque Barclays d’Italie propose les services « traditionnels » de la Barclays, que cela soit aux entreprises ou aux particuliers ( comptes courants, cartes bancaires, crédits…)
  • Banca Intesa Sanpaolo : née de la fusion de Banca Intesa et de Sanpaolo IMI, cet établissement compte plus de 5000 agences et sert plus de 11 millions de clients, en Italie, mais également dans d’autres pays d’Europe et d’Afrique.

Banques en ligne

Même si les Italiens sont encore très attachés aux banques ayant pignon sur rue, les banques en ligne italiennes commencent à prendre du poids. On peut ainsi citer Fideuram qui en plus des services bancaires classiques propose des services pour investir en bourse, Mediobanca Premier qui offre des comptes rémunérés à des taux intéressants, ou ContoForte , service de la Banca Mediocredito, qui propose également des comptes rémunérés sur internet.

Informations pratiques

Pour le remplissage des chèques bancaires en Italie, les milliers seront séparés par un point et les centimes par une virgule. En outre, la somme en toutes lettres sera écrite intégralement en minuscule et sans espace. Le paiement de la majorité des dépenses courantes se fera avec une carte “Bancomat“. L’usage de la carte de crédit est limité en Italie surtout pendant la période des soldes. Certains établissements commerciaux ne l’acceptent que si un certain montant est atteint.

N’hésitez donc pas à vous renseigner sur internet ou par courrier sur les justificatifs nécessaires si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire en Italie du sud car les formalités peuvent être plus lourdes que dans la partie Nord du pays (Plus de justificatifs de santé, d’emplois et de domicile).

En ouvrant un compte bancaire en Italie, il est fort probable que vous trouviez un emploi. Nous vous encourageons à explorer les conditions de travail en Italie.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire